Créé dans les années 2000 comme la fusion 
d'arts martiaux traditionnels avec la gymnastique,
le Tricking ou « Tricks » 
mêle coups de pied acrobatiques et acrobaties gymniques.

A la différence des autres sports, 
une composante de créativité est importante. 
Les pratiquants apprennent tout un socle de bases communes 
pour ensuite créer eux-mêmes 
leurs propres enchaînements 
et même
 inventer des figures.

A la manière du Hip Hop, les trickseurs apprennent à se différencier des autres via leur style. 

Benjamin, Julien, Cyril, Elias, Issei - La Palaisienne 2015/2016

Les figures se classent en 3 grandes catégories : 
  • kicks (coups de pieds)
  • setup 
    (mouvements servant à lancer des acrobaties)
  • acrobaties ou «powermoves»
A cela on ajoute l'apprentissage de 5 transitions. 
Un trickseur apprend à créer des enchaînements qui comportent des kicks, des setups et des powermoves.